Les ULIS

Les Unités Localisées d’Inclusion Scolaire sont des dispositifs qui offrent aux élèves qui en bénéficient une organisation pédagogique adaptée à leurs besoins ainsi que des enseignements adaptés dans le cadre de regroupement et permet la mise en oeuvre de leurs projets personnalisés de scolarisation (PPS). Les ULIS sont parties intégrantes de l’établissement scolaire dans lequel elles sont implantées.

Ces dispositifs offrent aux élèves la possibilité de poursuivre en inclusion des apprentissages adaptés à leurs potentialités et à leurs besoins et d’acquérir des compétences sociales et scolaires, même lorsque leurs acquis sont très réduits.

L’organisation des ULIS correspond à une réponse cohérente aux besoins d’élèves en situation de handicap présentant des :

  • TFC : troubles des fonctions cognitives ou mentales (31 dans le premier degré, 22 dans le second degré – 20 au collège et 2 au lycée) ;
  • TFA : troubles de la fonction auditive (2 dans le premier degré et 1 dans le second degré au collège) ;
  • TFM : troubles des fonctions motrices (1 dans le premier degré et 1 dans le second degré au collège).
Implantation des ULIS par secteur d’enseignant référent

Principe de fonctionnement

Les élèves affectés dans un dispositif ULIS le sont suite à une orientation prononcée par une MDPH. Cette orientation en ULIS ne répond pas aux besoins des élèves qui nécessitent, sur tous les temps de scolarisation, y compris sur les temps de regroupement, l’accompagnement par une personne chargée d’une aide humaine individuelle ou mutualisée. L’organisation pédagogique de l’ULIS relève d’un co-pilotage entre l’IEN ASH et l’IEN de circonscription ou le chef d’établissement. Elle est placée sous la responsabilité du directeur de l’école ou du chef d’établissement qui :

  • veille au respect des orientations fixées dans le PPS et à sa mise en oeuvre ;
  • s’assure que le projet d’école ou d’établissement comporte un volet sur le fonctionnement de l’ULIS et prend en compte les PPS

Les objectifs d’apprentissage envisagés pour les élèves bénéficiant de l’ULIS requièrent des modalités adaptées nécessitant des temps de regroupement dans une salle de classe réservée à cette usage. Ces élèves participent aux activités organisées pour tous les élèves dans le cadre du projet d’école ou d’établissement. Ce sont des élèves à part entière de l’établissement scolaire, leur classe de référence est la classe ou la division correspondant approximativement à leur classe d’âge, conformément à leur PPS. Ils bénéficient de temps de regroupement autant que de besoin.

L’AESHco : un personnel en soutien du dispositif

Un AESH collectif (AESHco) est très souvent affecté au dispositif. L’AESHco fait partie de l’équipe éducative et participe, sous la responsabilité pédagogique du coordonnateur de l’ULIS, à l’encadrement et à l’animation des actions éducatives conçues dans le cadre de l’ULIS :

  • il participe à la mise en oeuvre et au suivi des PPS des élèves ;
  • il participe à l’équipe de suivi de la scolarisation ;
  • il peut intervenir dans tous les lieux de scolarisation des élèves bénéficiant et de l’ULIS en fonction de l’organisation mise en place par le coordonnateur. Il peut notamment être présent lors des regroupements et accompagner les élèves lorsqu’ils sont scolarisés dans leur classe de référence.

L’AESHco, au même titre que les AESH individualisés et mutualisés exerce des missions d’accompagnement (qu’il soit en regroupement ou dans les classes de référence) :

  • dans les actes de la vie quotidienne ;
  • dans l’accès aux activités d’apprentissage (éducatives, culturelles, sportives, artistiques ou professionnelles) ;
  • dans les activités de la vie sociale et relationnelle.