Les AESH (accompagnants d'élèves en situation de handicap) exercent leurs fonctions auprès des élèves pour lesquels une aide a été reconnue nécessaire sur notification de la Commission des droits et de l'autonomie des personnes handicapées (CDAPH). A ce titre, ils peuvent remplir les missions :

  d'aide collective (AESHco) au sein d'une unité localisée pour l'inclusion scolaire (ULIS) à l'école, au collège ou lycée ;

 d'aide individuelle (AESHi) auprès d'un voire de plusieurs élèves scolarisés individuellement en milieu ordinaire et pour lesquels une attention soutenue et continue est requise ;

 d'aide mutualisée (AESHm) auprès de plusieurs élèves scolarisés individuellement en milieu ordinaire qui ne requièrent pas une attention soutenue et continue.

 


Ils peuvent exercer leurs fonctions dans un ou plusieurs établissements.

Ils n'ont pas à intervenir au domicile de l'élève. 

Dans le cadre des missions qui leur sont confiées, ils peuvent être appelés à accompagner des élèves différents appelant des formes d'aide elles-mêmes divers en fonction de leurs besoins.

 

Ils sont amenés à effectuer quatre types d'activités :

 des interventions dans la classe définies en concertation avec l'enseignant : aide aux déplacements et à l'installation matérielle de l'élève dans la classe, aide à la manipulation du matériel scolaire, aide au cours de certains enseignements, facilitation et stimulation de la communication entre le jeune en situation de handicap et son entourage, développement de son autonomie ;

 des participations aux sorties de classes occasionnelles ou régulières, sachant que les AESH ne sont pas comptabilisés dans l'effectif d'encadrement ;

 l'accomplissement de gestes techniques (ne requérant pas une qualification médicale ou paramédicale particulière) et l'aide aux gestes d'hygiène ;

 la participation à la mise en œuvre et au suivi des projets personnalisés de scolarisation (PPS), notamment la participation aux équipes de suivi de scolarisation (ESS).

Ces activités sont détaillées dans le référentiel d'emploi de l'AESH.
Si la présence d'une aide humaine est utile, elle ne peut être considérée comme une condition à la scolarisation de l'élève.
Un accompagnement total n'est souhaitable que dans de rares exceptions. La recherche de l'autonomie est l'objectif prioritaire.